Comment apprendre le chinois mandarin ?

Pour bien optimiser son apprentissage du chinois mandarin, il faut mettre dès le début une stratégie d'apprentissage. Cette stratégie est définie par les règles d'apprentissage d'une langue étrangère en général et surtout par les difficultés propres à la langue chinoise.

Définition des problèmes liés à l'apprentissage du chinois mandarin

Pour apprendre une langue étrangère, il est convenable de commencer d'abord par l'oral puis par l'écrit. Une langue est d'abord orale avant d'être écrite. Ensuite, il faut commencer par apprendre les éléments minimaux de sens : les mots. Il faut ensuite apprendre à combiner ces mots pour produire des énoncés compréhensibles : les phrases. C'est là qu'entre en jeu la grammaire. Pour cela, il est nécessaire d'apprendre par cœur des "phrases type" qui permettront de graver ces structures dans notre mémoire et de pouvoir les réutiliser rapidement dans un contexte authentique. Il suffit de changer un ou deux mots dans ces phrases type pour pouvoir faire une grande variété de phrases différentes. Ces automatismes sont donc très importants. Enfin, il faut apprendre les expressions particulières de la langue qui sont très souvent liées au contexte culturel.

Une chose encore très importante pour l'apprentissage d'une langue étrangère : il faut avoir des objectifs précis. On est souvent désorienté devant la variété de méthodes et leur contenu. Il faut donc avoir des objectifs précis tant en terme de listes de vocabulaire que de points de grammaire et de compétences linguistiques. Ces objectifs sont souvent définis par les certificats de langue (Ielts pour l'anglais, HSK pour le chinois mandarin, etc.) L'analyse des résultats des tests PISA montre que les pays qui ont les meilleurs résultats ont, entre autres, des cursus avec des objectifs précis. On observe dans nos pays occidentaux une tendance inverse suite à certaines "modes" pédagogiques.

Nous venons de définir ci-dessus les règles générales d'apprentissage d'une langue étrangère. Il nous faut maintenant préciser quelles sont les difficultés propres au chinois.

Le grand problème de l'apprentissage du chinois mandarin est que les principales difficultés sont toutes au début et qu'il est difficile d'éviter l'une ou l'autre.

La première difficulté est la prononciation. Le chinois mandarin n'est pas une langue riche du point de vue oral. Il n'y a pas beaucoup de phonèmes. Mais certains n'existent pas en français et surtout les syllabes en chinois sont accentuées : chaque syllabe peut avoir 4 intonations différentes (plus l'absence d'intonation) qui consistent en une variation entre le grave et l'aigu. Cela n'existe pas en français et il faut pas mal de temps pour se faire l'oreille et encore plus pour arriver à les reproduire.

La deuxième difficulté est liée à la première : comme les caractères chinois ne notent pas la prononciation, on utilise une transcription phonétique appelée pinyin. Il y a un siècle, chaque pays avait sa propre transcription phonétique du chinois mandarin. En 1979, la Chine et l'ISO (Organisation internationale de normalisation) ont adopté officiellement le pinyin (qui avait déjà était approuvé en 1958). Mais cette transcription en caractères latins ne se prononce pas comme le français. Par exemple le "r" se prononce comme notre "j", le "i" se prononce parfois "i" parfois "e", etc.
Il faut donc apprendre dès le début à lire correctement le pinyin.

Aux difficultés de l'oral se rajoutent celles de l'écrit. Il faut apprendre une nouvelle écriture, très différente de la nôtre. Les caractères sont nombreux et il est difficile de les retenir tous.

Enfin, la grammaire du chinois, très simple et logique en soi, ne ressemble pas à la nôtre. Il n'y a pas d'inversion de sujet pour les questions, pas de conjugaison, etc.

Mise en place d'une stratégie d'apprentissage du chinois mandarin

Premièrement, il faut apprendre le vocabulaire. Il est surprenant de noter que beaucoup de méthodes de langues commencent par le texte de la leçon. L'apprenant va donc logiquement quelques pages plus loin pour chercher le vocabulaire et fait une sorte de va-et-vient entre le texte, le vocabulaire et la grammaire. Toutes les difficultés se trouvent cumulées et c'est souvent décourageant. Il faut donc apprendre le vocabulaire en premier, même si on ne le retient pas à 100%, le fait de l'avoir déjà vu va faciliter la suite de l'apprentissage.

C'est le vocabulaire à l'oral qu'il faut apprendre en premier. Il ne faut pas lire le pinyin (la transcription phonétique) tout de suite mais d'abord écouter attentivement l'enregistrement et répéter chaque mot en essayant d'imiter le locuteur chinois. Ensuite, on peut analyser le pinyin et découvrir à quel son correspond telle transcription.

Afin de faciliter l'apprentissage du vocabulaire à l'oral, le site cours-de-chinois.com propose différents exercices dynamiques. Par exemple des associations enregistrement - transcription pinyin :

Exercice d'association audio - pinyin

Puis un exercice de mémorisation du vocabulaire à l'oral :

Exercice d'association audio - français

Ensuite, il faut apprendre l'écriture. En chinois un mot peut être composé d'un, deux ou trois caractères, parfois plus mais c'est rare. Il est préférable d'apprendre chaque caractère séparément. Pour chaque caractère, il faut retenir sa signification, sa prononciation, l'ordre d'écriture des traits et le sens de chaque trait. L'ordre d'écriture et le sens de chaque trait suivent des règles précises : les règles d'écriture du chinois. Il faut faire attention au début à bien respecter l'ordre des traits pour ne pas faire des caractères illisibles par la suite. À la fin du niveau 1 des cours de chinois mandarin, l'ordre d'écriture devient naturel.
Un caractère chinois est composé de caractères fondamentaux que l'on appelle "clé", "radical" ou "élément graphique". Il est vivement conseillé au début d'apprendre ces éléments graphiques car cela simplifie la mémorisation des caractères par la suite.

Leçon d'écriture

Comme pour l'apprentissage du vocabulaire oral, le cours-de-chinois.com propose différents exercices dynamiques. Par exemple des associations de mots en caractère - français :

Exercice d'association audio - français

Ainsi que d'autres exercices comme l'association caractère-pinyin ou caractère-audio.

Ces exercices dynamiques permettent de mémoriser beaucoup plus facilement le vocabulaire car la gymnastique cérébrale est guidée par l'aspect interactif du site web. Il n'est plus nécessaire de se forcer devant une feuille de papier inerte.

Un exercice important au début de l'apprentissage du chinois est la copie de lignes de caractères. Pour chaque séquence, le site cours-de-chinois.com fournit des modèles de feuille d'écriture à télécharger et imprimer avec tous les caractères de la séquence :

Grille d'écriture

Quand le vocabulaire est assimilé, on peut passer à la grammaire avec des explications claires et précises :

Grammaire

Puis, il faut mémoriser des phrases types :

Phrases types

Comme pour le vocabulaire, le site cours-de-chinois.com propose des exercices dynamiques pour mémoriser les phrases types à l'oral :

Exercice de mémorisation des phrases types à l'oral

et à l'écrit :

Exercice de mémorisation des phrases types à l'écrit

Il faut ensuite rassembler ses connaissances par l'étude du texte ou d'un dialogue :

Texte de synthèse

Nous avons aussi signalé qu'il faut des objectifs précis pour optimiser son apprentissage d'une langue étrangère. Le site cours-de-chinois.com a fait le choix d'organiser ses cours en fonction des objectifs du certificat de langue chinoise (HSK) qui est le meilleur moyen de faire reconnaître son niveau de chinois internationalement. Le HSK est un test objectif basé principalement sur des QCM. Ses programmes sont très précis. Le passer une année sur l'autre est un excellent moyen de constater (et surtout de faire valider !) son niveau de chinois mandarin.

C'est pour cette raison que le site cours-de-chinois.com présente des évaluations de synthèse sur le modèle des tests HSK :

Exemple de question HSK orale

Exemple de question HSK écrite

Chaque séquence de chaque niveau présente une évaluation de compréhension orale et une de compréhension écrite sur le modèle des tests HSK (sauf les trois premières séquences du niveau 1 car le volume de connaissances est insuffisant pour faire un test en entier). Cela permet d'activer les connaissances récemment acquises, de réviser les connaissances des séquences précédentes et de s'entraîner pour les tests HSK pour ceux qui veulent le passer.

Modifié le: jeudi 21 juillet 2016, 11:44